lundi 24 octobre 2016

Oser " l'Amour Quantique."

La physique quantique nous indique (entre autre) que nous sommes et matière et énergie et cela en fonction du regard que nous portons sur nous-mêmes et de notre décision.
Cette énergie quantique nous pouvons l'expérimenter en faisant l'amour, en partageant nos énergies avec un ou une autre qui prend le risque de sortir des limites du connu et de la morale conforme.

J'ai vécu cette réalité plusieurs fois :
  • avec Chetan mon amie américaine, maître tantrique : avec des techniques de massages érotiques (durée 1heure30 ) de tout le corps et massages très précis (j'ai moi même suivi à San Francisco trois séminaires de 8 jours sur le sujet et aux US, ce n'est pas comme en France des leçons au tableau, c'est en pratique et nus....) et faire l'amour est toujours une démarche mystique : l'on débute et termine par une "prière" : je reconnais en toi le divin et je veux louer et honorer ce divin...

  • - avec des amies en France.... certes pas dans une démarche tantrique mais une démarche d'explorations de tous les possibles et surtout dans notre culture, une démarche de "sorcellerie": le sexe de l'homme est le balai que chevauche la femme et nous nous explosons dans les cieux.

samedi 15 octobre 2016

informations ? désinformations ?

Un sourire pour débuter en partageant ce jeu de mots lu sur le "Canard enchainé": 
Poutine propose un accord secret à Hollande : " Toi bomber le torse, moi bomber Alep" .... 

Surtout j'ai honte de notre hypocrisie nationale: manipulés par les journalistes, manipulés eux mêmes par ?????   nous nous emportons contre les bombardements de Poutine à Alep  et pourquoi nous ne nous insurgeons pas contre les bombardements des Saoudiens au Yemen? Il est vrai que ce sont les armes que nous leur vendons qui les bombardent.... et il faut bien sauver nos emplois !
cliquer sur :  les indecents cocoricos de la france.

lundi 10 octobre 2016

Symbole d'hypocrisie : le pape françois.

Vous, curés, pape.... qui mettez sur le dos des gens des fardeaux que vous ne portez pas vous mêmes, vous êtes des pourritures ! Phrase dite par Jésus à l'encontre de tous les hypocrites de l'époque. Je réagis à la dernière déclaration du pape sur la théorie du genre. De quel genre est le pape, cet individu qui n'a jamais su se départir de sa robe ! (le clergyman existe! ) Quelle est l'intelligence du pape qui s'en rapporte à une confidence limitée pour faire la leçon à un pays laïque, et comme par hasard à quelques jours d'une manifestation des "intégristes"? quelle est l'intelligence du pape qui apparemment n'a pas étudié la question et qui oublie que l'église a la plupart du temps brulé les gens qui exploraient la Vie... pour ne citer que Gallilé qui avait découvert que la terre tournait autour du soleil et qui a été obligé de se déjuger publiquement pour ne pas terminer sur un bucher.....et s'il réagit ainsi c'est pour éviter que les enfants soient endoctrinés! or qu'est ce que l'église catholique sinon une secte qui endoctrine ? je trouve et c'est mon point de vue que ce pape est faux, faux pauvre, faux humble, faux instruit, entouré d'une clique de gros lards de cardinaux.... et il veut représenter Jésus: c'est la plus énorme des impostures !

lundi 19 septembre 2016

« Tuer au nom de Dieu est satanique »

« Tuer au nom de Dieu est satanique » cette assertion fut prononcée, par le pape François,  le 14 septembre 2016 lors de la messe pour l’abbé «martyr » tué en Normandie.  Ce pape a la mémoire très courte, car je ne puis croire qu’il ne connaisse pas tous les massacres de la secte catholique  commis au nom de dieu… pour ne songer qu’aux croisés et leurs multiples massacres… et aussi les massacres des femmes et enfants sorcières, torturés au 17ème siècle par des religieux, essentiellement dominicains,  sadiques…



Je ne peux pas imaginer non plus que le pape mente, il irait en enfer ! Alors il a tout à fait raison sur son affirmation : tuer au nom de dieu est satanique et à lui donc de conclure que l’église catholique est satanique. D’ailleurs toutes les églises sont sataniques….Dès qu’il y a église ou religion il y a massacres.  En plus il faudrait qu’il puisse en  conclure que dieu est une hypothèse… c’était une hypothèse intéressante tant que la science et la physique quantique n’existaient pas. Je préfère croire que mes atomes, à ma mort, se disperseront dans la vie pour redevenir un autre être de vie. Je n’arrive pas à m’imaginer végéter dans un « paradis ».
Point crucial: en écrivant tout cela je suis en accord avec ce message de Jésus qui affirmait qu’un seul péché ne pouvait être pardonné, celui de mensonge contre l’esprit, contre l'intelligence.

lundi 5 septembre 2016

Sainte Mère Teresa ? alibi des injustices.

Sainte Mère Teresa,  sainte ? pourquoi pas ?
Mon point de vue : Mère Térésa, l’alibi de toutes les injustices.

Je reconnais complètement le dévouement de cette religieuse et de l’amour qu’elle apportait aux pauvres, déshérités, lépreux et mourants…

Mais cette triste comédie de la canonisation a  fait de la religieuse Térésa le parfait alibi pour les riches qui exploitent et créent la pauvreté.  Pourquoi partager ses richesses et aller vers plus de justice, puisqu’une sainte et sa congrégation les réparent ?  Et la secte église catholique bénit tout cela : secte hypocrite malgré ses discours et n’appliquant surtout pas la recommandation  de Jésus dont elle se prétend le représentant : « si tu veux être parfait, va, vends tes biens, et donne les à des pauvres. » 
Cette église ainsi indirectement et suivant sa tradition, par cette clownerie de canonisation, consolide un ordre du monde où la richesse accumulée de certains maintient et  crée la pauvreté et la maladie et la lèpre. Le monde a suffisamment de richesses pour que tous puissent vivre. Utopie ?  non… en ce qui me concerne je dénonce l’hypocrisie  meurtrière de cette sanctification et l’église ferait bien d’aider des économistes ou « révolutionnaires » à sortir des statuts quo. Au contraire, elle est très "gênée" par  la théologie de de la libération de ceux qui veulent plus de justice. D'ailleurs pour conclure je cite cette phrase de l’évèque brézilien  Hélder Câmara : « Quand j'aide les pauvres, on dit que je suis un saint. Lorsque je demande pourquoi ils sont pauvres, on me traite de communiste ».

mercredi 29 juin 2016

Se libérer de tous les lierres de nos vies....


Méditation sur la liberté ! surtout la libération. Et pour cela : se dégager de tous les lierres…

Depuis 5 ans maintenant, dans le parc où je vis, j’assume une mission réelle et symbolique: libérer la vie des arbres de ce parasite serpent : le lierre… comme libérer ma vie de tous les lierres qui m’épuisent et me bloquent.
Cette activité est à la base de cette méditation.

Le lierre ? Quelle belle plante outrageusement verdoyante ! quel bel être toujours jeune en opposition avec une nature automnale qui s’endort ! le lierre lui est toujours à la recherche d’un printemps et d’une jeunesse éternelles… notre société à la dérive est le chantre idiot de cette jeunesse permanente !




Quelle sveltesse élancée vers les cieux pour dominer le monde et la terre, quand, hiver, et vieillesse,  tout alentour propose repos et préparation à ce changement par la mort !
mais le lierre : quelle belle image de réussite contre le temps ! Sa touffe de gloire  rayonnante s’élance vers les hauteurs et claironne la puissance

Mais dans quoi ou qui s’origine cette verdure,  cette jeunesse  permanente ? à y regarder de plus près, cette brillance du lierre, ce parasite, cet ersatz, cette illusion étouffe la vie de l’être, se substitue à  la VIE



Frime de la beauté construite de tous nos principes et éducations, de tous nos formatages, de la frime de nos chirurgies esthétiques,  il a dévoré l’âme de l’arbre. Même la fourche du centre de ta vitalité, femme, est empreinte de tous tes conditionnements, ta sexualité est formatée : élégant en apparence mais vie morte… à libérer...



Même le sexe lingam du mec est stimulé aux hormones et au viagra, aux routines préprogrammées d’un sexe marteleur à l’imitation des films pornographiques : touffe et éjaculation mesquines  qui ont besoin de tuteurs…

Quelle relation amoureuse et factice peut sortir de cette fusion,  de cette dévoration, de ces gloutonneries,  certainement pas l’Amour et l’Envolée en vie…
Le sexe d’hypermarché et d’internet s’illusionne :  ce soit disant érotisme que l’on veut nous vendre partout n’enrichit que les exploiteurs de tout genre, il appauvrit l’humain.

Alors « conversion » :
« je suis celui que je serai, celui que je construits… » : les lierres de nos conditionnements, de nos éducations, de nos principes consommateurs qui tuent la vie, de nos apparences qui prennent le dessus sur la vie nous ont enserré :  le satan, symbole de nos dépendances, ce serpent m’a bluffé et trompé



ce serpent m’a caressé dans le sens du poil, « je t’offre tout, vite, sans effort pour une bouffe gloutonne sans art et dans l’obscurité du mensonge, de l’alcool et de la drogue… il m’a étouffé.



Il me faut enlever, me débarrasser de mes gloutonneries grossières, de mes fantasmes de succès, de mes gourmandises immédiates de consommation pour me mettre à nu et épouser la vie de l’arbre, dans une longue contemplation et méditation : Il faut se dénuder de toutes ses peaux factices

épouser l’arbre de la vie, dans la durée , dans l’effort…
que mon sexe devienne arbre de Vie




Blessé certes par les leçons de la vie pour renaitre et être celui qui va au bout de sa vitalité et ainsi devenir sexe arbre…





« Qui enténèbre l’arbre qu’il est par un discours sans connaissance ? » dit Dieu à Job Dieu Job 32.8
C’est dans la croissance de l’arbre qu’est le dessein/projet de la Vie . Un arbre jusque là bloqué dans sa croissance par la bonne conscience et l’autosatisfaction de celui qui devait en gérer la montée de sève : elle a été détourné de son but, happée par un sexe male serpent qui mord, épuise  et illusionne: lierre.
L’homme n’a accès à la vraie co-naissance que dans le rituel de ses noces avec la vie et l’Autre, Femme et Homme.


vendredi 24 juin 2016

en marche vers ce lieu sacré

Dans les tourments de la vie, symbolisés par cet arbre "torturé" et élégant 


un chemin existe vers  la ....


en suivant le chemin nous arrivons à un endroit sacré,  


ce lieu est saint, il faut le respecter...


...s'en approcher, pieds nus et se découvrir





pour une union au Sacré.  Quoi de plus sacré que l'union de deux corps....










mercredi 22 juin 2016

forger...

Forger est le nom que j'ai donné à ce blog...(http://forgerr.blogspot.fr/)

Forger : forger ce texte, car chaque jour il faut choisir les mots, les affiner sous les coups de marteaux sur l'enclume de la  précision

Forger : dans sa vie il s'agit toujours de forger son destin, la vie n'est pas écrite d'avance, il faut traverser les fournaises, encaisser les coups et se créer....

Forger comme un Forgeron: dans ma jeunesse en face de notre cour s'ouvrait l'antre du forgeron avec sous cet auvent sa meule


le forgeron n'existe plus, une fresque  sur la maison  rappelle son art


avec....
- les odeurs, odeurs de la corne lorsque l'on ferrait les chevaux ou les vaches... 
- la musique des marteaux sur l'enclume 
l'opéra le Trouvère de ce génie Verdi fait chanter une enclume comme instrument de musique 



lundi 20 juin 2016

Homosexualité et mariage.

Durant ce week end du 18 juin 2016, pour la première fois au Château de Dangy va se fêter un mariage "homosexuel", un mariage gay entre deux hommes.


Certes il y a une ouverture, lente,  dans notre France encore largement homophobe....
Lors de la loi instituant le mariage pour tous... j'étais à Paris et les catholiques intégristes ou fondamentalistes manifestaient contre et violemment; pourtant le pape François a ouvert la porte avec sa reconnaissance de l'importance de l'amour et surtout le fait qu'il dise : "qui suis-je, moi, pour juger"?



Mon expérience  de l'homosexualité ( car pour ce blog, comme pour les autres, j'ai une règle:  ne parler de ce que j'ai expérimenté et pas uniquement étudié... ) a commencé avec la découverte de la sexualité... et chaque rencontre amène à faire des choix où sont questionnées nos valeurs et visions de la vie...


Je raconterai ainsi lors de prochains blogs mes approches de cette dimension et d'autres. car,  à ma naissance, il y a maintenant 72 ans, reçu animal, destiné à  la domestication et l’esclavage social doré, je me suis créé humain, hors destin. Nous ne naissons pas humain, nous nous faisons humain un peu plus chaque jour et je me suis frayé mon chemin hors des chemins balisés...avec  une quête, celle du plaisir dans la rencontre de l’AUTRE. Et toute cette recherche je l'ai vécue très longtemps à mon corps défendant, comme à reculons et comme m’y opposant et honteux. Je ne comprendrai que plus tard et maintenant la beauté du plaisir et sa nécessité pour exister en humain. Je veux en être le chantre !